Les Noces Pourpres, mais pourquoi G.R.R Martin est-il si cruel?

0 888

Saison 3, épisode 9.

Des millions de téléspectateurs en pleurs, traumatisés et choqués. Car cet épisode voit deux personnages forts de la série confrontés à un destin brutal.

Je n’en dirais pas plus pour ceux qui n’en sont pas là de la série ou des livres, mais G.R.R Martin prouve encore une fois qu’à Westeros, tout peut arriver, surtout le pire. D’ailleurs, il n’en est pas à son coup d’essai puisque la saison 1 termine elle aussi avec brutalité, surprenante et déstabilisante.

Oui, G.R.R Martin ose tout et n’a pas peur de choquer. Dans une interview, l’auteur s’explique, et ne regrette rien:

« J’ai toujours aimé les choses inattendues, et j’ai toujours aimé que le suspense soit réel. Je veux que mes lecteurs, et mes téléspectateurs, aient peur quand mes personnages sont en danger. Je veux qu’ils aient peur de tourner la page, parce que le prochain personnage peut ne pas survivre »

Cet auteur exceptionnel redoute plus que tout de sombrer dans le prévisible, ce qui pourrait provoquer l’ennui des lecteurs. C’est cela qui le pousse à concocter des rebondissements tragiques, quitte à envoyer chez le psy des millions de gens.

Suite à cet épisode, une page Facebook s’est même créée en tant que groupe de thérapie des Noces Pourpres! C’est dire l’influence de Game of Thrones dans la vie des gens, et l’attachement que l’on peut éprouver pour tel ou tel personnage ou famille.

C’est sans compter le téméraire Georges Martin, qui sans aucun scrupule ni regret peut donner un tournant tragique que nul n’avait osé ne serait-ce qu’imaginer. Tout ça pour continuer à surprendre ses lecteurs.

Sois rassuré Georges, c’est réussi, je tremble à chaque page.  Par pitié, je t’implore, ne touche pas à Jon Snow  😉

NO COMMENTS

Leave a Reply