Le Hobbit, la bataille des 5 armées: un final en apothéose (pas de spoiler)

0 1306

Magistral, exceptionnel, impressionnant, éblouissant, autant de qualificatifs  mérités pour le dernier volet de la trilogie du Hobbit magistralement orchestré par Peter Jackson.

J’ai profité du marathon Le Hobbit pour voir ce film dès que possible. Autant vous dire qu’à 00:01, quand le compte à rebours a commencé, j’ai chaussé mes lunettes 3D, le cœur battant et impatient. Et je n’ai pas été déçue, Le Hobbit, la bataille des 5 armées tient toutes ses promesses, et plus encore.

On avait quitté la compagnie des nains en mauvaise posture face à un Smaug coriace et plus vengeur que jamais. Dès la première minute du film, on retrouve donc Smaug s’envolant vers Lacville, bien décidé à punir ses habitants d’avoir aidé les nains à pénétrer la citadelle d’Erebor. La 3D nous donne immédiatement des frissons, rendant le piqué du dragon sur la cité étourdissant. L’attaque de Smaug donne le ton et le rythme du film, flamboyant et épique.

Le Hobbit, la bataille des 5 armées, raconte l’affrontement des hommes, des nains, des elfes et des orques (je garde la surprise sur l’identité de la 5ème armée) pour la citadelle d’Erebor, ses trésors et son or. Alors que Thorin se terre dans sa citadelle, obsédé par l’Arkenstone, une armée de wargs marche sur lui. Gandalf, prisonnier dans l’antre du mystérieux nécromancien agonise. Thranduil, roi de la forêt noire et père de Legolas, est au pied d’Erebor. La guerre est proche.

Pendent près de deux heures et demi, nous assistons à des batailles, des affrontements, les flèches volent, les épées s’entrechoquent tandis que les masses s’abattent. C’est un pur bonheur d’en prendre plein les yeux, d’autant que le rythme est soutenu tout le long du film. Aucun temps mort, aucun dialogue inutile, le Hobbit, la bataille des 5 armées porte bien son nom et donne toute la place à cette guerre en Terre du Milieu qui dure plus de 45mn.

Avant de foncer voir Le Hobbit, la bataille des 5 armées, redécouvrez le 2ème volet des aventures du Hobbit avec cette sublime BO d’Ed Sheeran

NO COMMENTS

Leave a Reply