Interstellar, un film envoutant et fascinant (Pas de spoiler)

0 864

J’ai (enfin!) vu Interstellar, le petit dernier de Christopher Nolan. Nolan est devenu un de mes réalisateurs préférés depuis qu’il a redonné ses lettres de noblesse à Batman, j’étais donc impatiente de découvrir ce que j’imaginais déjà comme un chef-d’œuvre. Et je n’ai pas été déçue.

Voilà le pitch:

Un fléau s’abat sur la Terre, sous la forme d’une poussière toxique. L’humanité est menacée et n’a plus d’autre choix que de trouver une nouvelle planète pour survivre. Grâce à un passage ouvert près de Saturne, des astronautes vont pouvoir atteindre les lieux dans l’univers au-delà de notre galaxie pour tenter de découvrir une planète susceptibles d’héberger l’humanité. Cette quête va évidemment se heurter à de nombreux obstacles, et nul ne sait si ces héros réussiront ni même s’ils pourront un jour rentrer chez eux.

interstellar-matthew-mcconaughey-planete

Dès les premières minutes du film je comprends qu’Interstellar n’est pas le film d’action ou d’aventures bourré d’effets spéciaux auquel je m’attendais. Non, il s’agit d’une œuvre beaucoup plus élégante sur la survie de l’humanité et les choix que chacun est amené à faire. Pas d’explosions, de fusillades ou de batailles. Pourtant, des combats, nos héros vont devoir en mener, et des plus difficiles. Le personnage principal, un ex-pilote de la NASA qui reprend du service « par hasard » est interprété par un Matthew Mc Conaughey magistral dans ce personnage tourmenté et tiraillé entre son rôle de père censé protéger ses enfants, et son désir d’aller dans l’espace, tenter de sauver l’Homme.

interstellar-matthew-mcconaughey-terre

Alors oui, rassurez-vous, Interstellar est visuellement très réussi, les plans dans l’espace sont époustouflants de beauté, apportant un souffle onirique à l’histoire. Mais finalement, l’aventure se passe autant sur Terre, dans un centre de recherche de la NASA,  que dans l’espace, au plus près de ce trou noir mystérieux et fascinant.

Interstellar-trou-noir-gargantua

La bande son accompagne efficacement le film, le silence pesant de l’espace (dans lequel le bruit ne peut pas se propager d’où l’absence de son) donne la chair de poule.

J’ai lu des critiques étonnamment négatives sur ce film. On peut ne pas aimer, tout comme certains n’ont pas aimé le film Le Prestige, mais objectivement, dans le genre aventure humaine/film de science-fiction, Interstellar est excellent.

 

 

 

 

 

 

 

SIMILAR ARTICLES

NO COMMENTS

Leave a Reply